Categories
Privacy Web

Le Web et moi (partie 2)

You don't have any mail! Our servers are feeling unloved.

Cela me prends du temps mais je vais y parvenir. Comme vous devez le savoir je tends à limiter au maximum mon usage du Web social (en tout cas, tout ce qui ma fait perdre trop de temps). En ce moment je m’attaque à mon compte Google. J’y vais progressivement car je me suis trop reposé sur Gmail, que j’utilise de moins en moins. Heureusement pour moi, je n’ai jamais cessé d’utiliser parallèlement Kmail et ainsi je dispose de l’intégralité des emails sur le NAS.
J’ai pratiquement supprimé toutes mes photos de Google +, également supprimé mon profil Scholar (ainsi que les références), et pleins d’autres choses. Ce qui m’amuse un peu, c’est que les services Google qui me manqueraient le plus demain seraient Google+ et Google Maps. J’utilise aussi des paramètres beaucoup plus strict.
J’ai donné ma tablette et donc elle n’a plus d’accès à mon compte. Je pense que le smartphone n’en a plus pour longtemps. Je donnerai une chance à Mozilla ou Ubuntu.

Globalement la liste des services que j’utilise se fait de plus en plus courte et ce n’est pas terminé. Le but réel n’est pas de simplement la réduire, mais au moins d’utiliser les services qui me sont utiles et ne me donnent pas l’impression d’être uniquement un produit.

6 replies on “Le Web et moi (partie 2)”

Donc ton but avec Gmail c’est de ne plus avoir de messages stockés chez eux mais tout chez toi sur ton NAS ou alors en plus de ne plus te servir de Gmail et d’avoir ton propre serveur de mail?

Actuellement, j’ai déjà tout stocké en local et j’utilise toujours GMail. Les messages ne font qu’y passer. Oui c’est un peu con (surtout avec cette raison). Mais à terme je passerai par mon autre adresse email (finalement roundcube c’est bien), que j’utilise de plus en plus.
Mon propre serveur de mail, ça sera encore une autre étape. Je commence à regarder les serveurs ARM pour réduire la consommation électrique.

Monter son serveur mail, c’est pas évident évident. J’ai essayé, je reçois bien des mails à mon adresse @bgateau.fr mais par contre pas moyen d’en envoyer.

Et des tuto pour monter son serveur de mail sur un Raspberry, il y en a des masses …

Ouais les tuto Raspberry, ça ne sert pas à grand chose. Si tu sais faire avec une distribution GNU/Linux, tu sauras avec Raspberry.
Pour le moment j’observe ce que fait Redhat avec les serveurs ARM 64 bits. Je vais prendre mon temps. Et avec kvm ça pourra être bien (http://www.enterprisetech.com/2014/05/06/arm-servers-now/).

Ça ne presse pas. Car je ne gagnerai pas bcp en terme de vie privé avec un serveur chez moi, puisque déjà mes emails ne sont plus stockés sur des serveurs distant (sauf sur les comptes de mes contacts). Et je ne peux utiliser de chiffrement avec la plupart de mes contacts (qui utilisent Google). Ils passeront donc toujours en “clair” sur les serveurs relay.

Le top, serait une intégration de bitmessage à kontact et Thunderbird pour favoriser son utilisation 🙂

Et concernant la liste des services que tu utilises et qu’on peux retrouver avec une simple recherche, il y a encore:
– Academic Research de Microsoft
– Read the docs
– My Open ID

Oui en effet. Je pense que je vais supprimer le premier et le troisième. Pour le premier je vais devoir utiliser le compte Live de quelqu’un. J’y ai encore pensé il y a quelques jours.
Concernant MyOpenId je crois que ça n’a plus beaucoup d’avenir. Maintenant j’utilise un peu Persona (pour TroveBox en fait).

Je précise juste que ça ne me dérange pas vraiment que l’on puisse me trouver sur le Net. C’est surtout pour contrôler ce que l’on trouve. Et utiliser de services qui tentent vraiment de respecter mes données.

Avec le nettoyage que j’ai réalisé ces derniers je reçois déjà beaucoup moins d’emails!

Comments are closed.