Categories
Security

Des documents à propos de FinFisher

WikiLeaks met à notre disposition la suite d’espionnage de FinFisher ainsi que des données très intéressantes. FinFisher, une société opérant depuis l’Allemagne, a en effet été victime d’un piratage en Août dernier. Les pauvres.

FinFisher développe donc des logiciels utilisés pour espionner notamment des journalistes ou des activistes. La liste des clients fait parti des documents qu’il est maintenant possible de consulter. Ils sont très variés. On peut constater que le chiffre d’affaire estimé de FinFisher est très important.

Dans la base de données nous retrouvons aussi des noms, des clés PGP, des adresses email (comptes GMail, comptes hébergés au Qatar, etc.) et des discussions. Par exemple une personne ayant recours au helpdesk car elle n’arrive plus à envoyer son trojan ou encore une autre personne ne parvenant pas à contrôler l’état de l’ordinateur d’une victime. J’imagine bien le support, “Oui bonjour, j’utilise votre kit FinIntrusion et depuis ce matin je ne parviens plus à me connecter à l’ordinateur de Mme. Merkel. D’où pourrait provenir le problème?”. Ça pourrait être hilarant, mais ça ne l’est pas vraiment. Surtout lorsque l’Allemagne donne des leçons au gouvernement Américain.