Les comptes de messagerie sont plus précieux que les comptes bancaires

C’est bien pour cette raison que ça me fait toujours sourire de voir que la plupart des personnes stockent le mot de passe de leur messagerie (ou comptes Google Plus, Dropbox, etc.) dans le navigateur, mais pas le mot de passe pour le site de la banque.
Ce qui montre bien qu’il n’est pas si simple d’évaluer la criticité d’un contexte ainsi que l’impact (direct ou indirect) d’une attaque (comme l’usurpation d’identité).