Categories
Photography

IMPOSSIBLE I-1

Impossible I-1
Impossible I-1

J’aime le look de cet appareil à photo. Le I-1 utilise les films Polaroid 600, donc compatible avec mon Polaroid Impulse AF. Mais dispose de sa propre batterie. C’est un peu dommage qu’il soit vendu à près de 300 €. Plus 20 € les 8 photos, ça fait chère. Surtout lorsqu’on possède déjà un Polaroid et qu’on aimerait tant avoir un EOS full-frame

J’espère que le flash ring permet d’avoir des résultats un peu plus prévisible qu’en utilisant un film Impossible avec mon Polaroid. Et éventuellement de plus belles photos qu’avec un Fujifilm Instax. Sinon, je pense que le projet Impossible aura bien du mal à conquérir de nouveaux utilisateurs qui ne sont pas spécialement des amoureux de Polaroid.

Categories
Photography

«The Impossible Project», nouveau test

Impossible_PX_680

J’ai donné une nouvelle chance aux films du projet «The Impossible Project» et il se trouve que le résultat est bien plus concluent que lors de mon premier test. Ici j’aurais certainement pu mieux gérer la luminosité, mais la photo me plaît.

Pour rappel, voici donc mon appareil. C’était un cadeau de ma grand-mère pour le Noël de 1992. Il est aujourd’hui encore en parfait état. Le problème est juste de trouver des films. Et je pense que je vais continuer à tester les films de ce projet.

Au départ, j’étais plutôt sceptique à cause de la chaleur et le fait que le film soit resté dans ma boîte aux lettres en plein soleil plusieurs heures cette après-midi. Je pense qu’il doit y avoir bien 40 degré à l’intérieur. J’ai donc d’abord laissé le film refroidir dans ma cave. Il est écrit sur la boîte qu’il est même possible de le laisser au réfrigérateur (mais pas de le congeler…). Le développement a duré 40 minutes, ce n’est pas exactement instantané. Mais le résultat est là.

Jadis cet appareil me suivait partout. Il est déjà resté un bon nombre de fois dans une voiture en plein soleil ou même sur une plage au bord de la mer. Les photos prises avec les films originaux de Polaroid étaient développées en 5 minutes. Sans besoin de les placer à l’ombre. Et la qualité était tout de même meilleure. C’est bien dommage de ne plus pouvoir faire ça (pour le moment je ne suis pas très satisfait de la technologie ZINK de Polaroid). Certainement la faute à ces brevets.

Categories
Photography

Polaroid

Cette soirée a été pleine d’émotions. La première a été le désemballage du film. Ensuite une fois le film inséré et l’appareil fermé, l’éjection du carton de protection du film (le meilleur moment). Quelle joie d’entendre à nouveau ce bruit. 12 ans après. Tout fonctionne parfaitement. Puis j’ai pris une photo, à nouveau le fameux bruit (non, je n’ai pas éjaculé). Pendant le développement, j’ai feuilleté un album commencé en décembre 1992. L’appareil était un cadeau de Noël. D’après l’album photos, la dernière fois que j’ai utilisé ce Polaroid était en février 1999. Je ne sais pas pour quelle raison j’ai cessé de l’utiliser. En tout cas, 19 années passées et l’appareil est toujours intact.

Pour les photos de ce billet j’ai utilisé ce film (aussi sur The Impossible Project), à défaut des films que j’utilisais à l’époque. Ce qui me choque c’est que ces photos paraissent plus vieilles que les photos prises jadis. Limite loupée. Vous me direz que cela donne un genre vieille photo.
Je ne sais pas si c’est un problème de température, de lumière ou du film. Je pencherai sur le film car quand je regarde mon album photos les photos sont plutôt belles. En tout cas les couleurs étaient bien plus jolies.
Le temps de dévelopement est aussi très long. Au moins 10 minutes.

Gentil lecteur, si tu pouvais m’aider à choisir un film correct je te serai très reconnaissant. J’hésite à tester ce film (89 euros les 10 photos, je sais…). Pourquoi pas en monochrome? J’espère en trouver vite car j’ai déjà utilisé mes 8 photos. Je vais devoir trouver le(s) bon(s) film(s) et en commander plus.

Je ne sais pas s’il est possible d’avoir le même plaisir avec cet appareil. J’espère juste que la qualité est meilleure qu’avec le Pogo.

Je trouve qu’il est joli de continuer un album photos laissé de côté pendant une longue période et commencé il y a 19 ans. Nous ne sommes pas immortels.