Categories
Technologie

Planet Wars

Programmez votre bot et venez vous affronter au Google AI Challenge.

Categories
Technologie

Sauvegarder les données de valeurs

Le billet précédent expliquait de manière simplifiée comment j’ai lâchement abandonné Mandriva. Grossièrement je disais qu’il a suffit de:

  • taper sudo rm -Rf ~/.*;
  • formater ma racine (de 8 Go);
  • installer KUbuntu.

Évidemment avant de supprimer mes fichiers de configurations j’ai du me préparer un minimum. Mais tout de même, sur ce coup j’ai été bourrin. Les seuls fichiers auxquels j’ai fais attention sont:

  • mes clés GPGs;
  • mes mails;
  • mes flux de nouvelles;
  • mes contacts.

C’est tout.

Vincent a raison. Cependant comme je l’explique, les données de configurations ne m’intéressent pas vraiment.

Et ce que je constate, malheureusement, c’est que le même problème se pose toujours à moi: je n’ai ni NAS, ni disque dur en réseau.

Je produis de plus en plus de données. Voyez avec les photos (et je ne parle pas des videos, musiques, même codes sources et autres fichiers de valeur):

  • 1973: 1 photo;
  • 1980: 7 photos;
  • 1985: 14 photos;
  • 1999: 35 photos;
  • 2005: 249 photos;
  • 2008: 822 photos;
  • 2010: 2500 photos exactement.

Quasiment exponentiel. Ça peut paraître drôle mais c’est un vrai problème pour moi. Je pense qu’un NAS serait une bonne solution. Mon problème principal: le prix. Ensuite il y a la place et éventuellement le bruit.

Ma question, cher lecteur, comment sauvegardes tu les centaines de Go de données que tu produis chaque années ?

S’il te plaît, ne me propose pas de services en ligne. J’aimerai maîtriser au plus mes données à long terme. Est-ce être “démodé“?

Categories
Linux Technologie

“Bye bye Mandriva! let me know when it’s fixed”

Mandriva Linux pour moi c’est:

  • une distribution GNU/Linux;
  • une distribution de qualité (avec drakxtools);
  • une bonne intégration de KDE;
  • déjà une longue histoire.

Mandriva pour moi c’est:

  • une société française avec un blog où on ne fait que se voiler la face;
  • une société où il faut faire un rapport de bug pour avoir des nouvelles de la direction;
  • du marketing à deux sous;
  • un manque de transparance.

Résultat:

  • un avenir incertain;
  • sudo rm -Rf ~/.* et ré-installation de la racine, hier soir.
Categories
Internet Python Technologie

Gestion chronologique des nouvelles

Vous rappelez vous du billet qui présentait comme il est simple de générer des nuages de tags avec Python?

Je viens de modifier un petit peu la fonction tag_cloud(). Les changements (pas grand chose):

Ce que cela apporte à pyAggr3g470r:

Il est donc maintenant possible de parcourir les articles par années et par mois. D’autres nouvelles captures.

Je suis content de la fonction tag_cloud() car elle génère trois types de nuages de tags:

  • triés sur les années (chronologiquement) pour l’historique;
  • triés sur les mois (chronologiquement) pour l’historique;
  • triés sur les mots (alphabétiquement) pour la page management.

La détection des erreurs URL est en cours d’introduction. pyAggr3g470r 2.0 arrive 😉

Voilà. Une nouvelle fonctionnalité. Peu de nouvelles lignes de code. On voit avec Java?

Categories
Android Internet Python Réseau Technologie

Récemment

Quelques changements ces derniers temps. Différentes intéressantes activités.

  • après une bonne blague de deux amis (encore félicitation), j’ai enfin installé Froyo;
  • j’ai relu l’excellent article sur Xen du MISC numéro 42. Suite à cela j’ai commencé à m’intéresser de plus près au sujet (enfin!);
  • si intéressant que je suis en train de lire The Book Of XEN. Excellent livre, pratique et ne se contente pas de survoler le sujet;
  • si vous jouez avec Xen, vous jouerez bien avec Qubes;
  • j’ai toujours eu un niveau de débutant avec HTML. On va s’améliorer pour HTML5. À ce qui paraît ce n’est pas dur. En plus il existe aussi de bons livres pour ça;
  • l’Irlande est un très beau pays (tiens à ce sujet je dois encore répondre à un mail ;-);
  • nouvelle fonctionnalité de pyAggr3g470r;
  • à partir de vendredi je reprends la piscine;
  • afin de conserver une certaine virginité j’ai décidé aujourd’hui de changer de nom à une fréquence d’environ cinq ans.
Categories
Photographie Technologie

Zooomr versus Flickr

Ah qu’est-ce que c’est embêtant d’essayer de maintenir conjointement un compte Zooomr et un Flickr. Surtout lorsque l’un a plus de 700 photos et l’autre 66 . En y ajoutant mon magnifique débit montant dont je n’ose même pas parler, le choses ne s’arrangent pas. Zooomr comme Flickr présentent l’un et l’autre des avantages et des inconvénients, certes. Cependant pour des raisons que mon coeur conscent et que ma raison n’explique pas tout fait, je préfère Zooomr (voilà une réplique digne de moi, bien pourrie).

Avantages Zooomr (pour moi):

  • Zooomr vous donne plus l’impression de prendre de belles photos. C’est peut être du à une très sympathique et petite communauté. En effet, je constate pour les quelques photos que j’ai souvent un peu par chance (il faut le dire) réussies, la communauté est un peu plus valorisante chez Zooomr. Bien que j’ai aussi des commentaires gentils sur Flickr. Je remarque que sur Flickr on a plus tendance à laisser un message et sur Zooomr à mettre la photo dans ses favories. Vous préférerez ce que vous voudrez… Soit chez Zooomr on est moins élitiste (je ne me considère pas pro du tout, donc je trouve ça bien), soit c’est du à la taille du réseau. Preuves de ce que j’avance P1=(Zooomr, Flickr) et P2=(Zooomr, Flickr). Voyez le nombre de commentaires et de tags favorite;
  • pas de limite de stockage même pour les comptes gratuits. Pas de limite de taille des photos non plus. En fait un compte gratuit sur Zooomr ne limite en rien les fonctionnalités concernants les photos. Un compte professionnel supprime les publicités et ajoute un logo “Pro”  à côté de votre pseudo;
  • recherche possible sur toutes les informations Exif des photos;
  • pour moi Zooomr utilise plus de Python, Flickr Java/PHP. Non ce n’est pas ce qui justifie la différence de vitesse de ces deux réseaux. Par contre cela prouve clairement que Zooomr est tout simplement supérieur. Voilà, ça aussi c’est dit.

Avantages Flickr (pour moi):

  • un système de géo-localisation un peu amélioré. C’est marrant parce que Zooomr avait la géo-localisation avant Flickr. Mais bon voyez le nombre de développeurs chez Zooomr. En fait je voudrais ça sur Zooomr. Ou alors voir uniquement la carte d’un set;
  • pouvoir mettre plusieurs sets dans un même ensemble. Attention en fait là Zooomr utilise des SmartSets. Ça ne se voit pas, mais franchement pour la gestion c’est bien mieux;
  • des groupes ou pools;
  • un site un peu plus réactif, mais ça viendra bien un jour;
  • des connections avec des sites comme Snapfish;
  • peut être une communauté un peu plus grande. Actuellement ça va être difficile.
Categories
Linux Python Technologie

pyAggr3g470r 1.2 sur Ubuntu 10.04

pyAggr3g470r avec Ubuntu10.04

Heureusement ça fonctionne, rien d’étonnant. Mais il faut quand même faire attention à ne pas utiliser la version de CherryPy des dépôts Ubuntu qui n’est pas vraiment à jour. Voilà la procédure détaillée:

allumer l’ordinateur, lancer Ubuntu, …, ouvrir une console
hg clone http://bitbucket.org/cedricbonhomme/pyaggr3g470r
cd pyaggr3g470r/
sudo aptitude install python-gamin python-matplotlib python-feedparser
cp cfg/pyAggr3g470r.cfg-sample cfg/pyAggr3g470r.cfg
vim cfg/pyAggr3g470r.cfg [indiquer chemin global où se situe pyaggr3g470r (~/pyaggr3g470r/)]
wget http://download.cherrypy.org/cherrypy/3.1.2/CherryPy-3.1.2.tar.gz
tar -xzvf CherryPy-3.1.2.tar.gz
rm CherryPy-3.1.2.tar.gz
cd CherryPy-3.1.2/
sudo python setup.py install
cd ..
rm -Rf CherryPy-3.1.2/
nohup python pyAggr3g470r.py &
firefox 127.0.0.1:12556

Voilà c’est une installation basique, bien que le module matplotlib est facultatif. De la même manière que pour CherryPy vous pouvez installer le module oice.langdet pour la détection de langues. Facultatif également. Par contre il est vivement recommandé d’installer le module Gamin qui monitore très bien la base de données. Sinon à propos d’Ubuntu, comme d’habitude je suis mitigé. L’interface est jolie, mais je préfère KDE et certaines configurations par défaut d’Ubuntu me dérangent. Bien que ça se change vite. De plus je n’aime pas trop le fait que les réseaux sociaux soient autant intégrés sur le bureau. Par contre l’installation est terrible. Sept étapes toutes simples, trente minutes d’attente et vous avez un système pleinement fonctionnel pour de nombreux utilisateurs lambda. Le CD d’installation fait moins de 700 Mo. Du point de vue facilité d’installation, configuration et utilisation du système là je crois qu’Ubuntu n’a à rougir devant aucun autre système propriétaire.

Categories
Technologie Vie privée Web 2.0

Le Web et moi (partie 1)

De temps en temps je vérifie les données me concernant sur le Web. Autant dire tout de suite qu’il y en a beaucoup. Ça peut faire peur mais pas tant que ça 😉 On va voir pourquoi…

Ainsi ce billet va énumérer de manière assez exhaustive les informations que j’éparpille sur la grande toile. La liste au fil du temps est devenue bien longue (et elle va encore grandir, quoique mon futur déménagement sera peut être une bonne opportunité pour la réduire).

Heureusement ce billet étant le premier de la série “Le Web et moi” liste les services/sites m’offrant un contrôle total des informations. “Total” à prendre avec des pincettes car je ne suis par exemple pas forcément responsable de la perte d’informations ou des changements de conditions d’utilisation d’un service.

Sites personnels

  • cedric.bonhomme.free.fr
    • cedric.bonhomme.free.fr/blog
    • cedric.bonhomme.free.fr/wiki
    • cedric.bonhomme.free.fr/photos
    • cedric.bonhomme.free.fr/piwigo
    • cedric.bonhomme.free.fr/gramps
    • cedric.bonhomme.free.fr/programme-tv/
  • cedricbonhomme.org/
    • blog.cedricbonhomme.org/
  • membres.multimania.fr/theprogrammetv/

Association(s) / FLOSS

  • april.org/fr/trombinoscope.php?membre=cbonhomme

Web social / Web 2.0 (pas forcément collaboratif)

Informations non visibles publiquement

  • ulteo.com/home/fr/connectme
  • my.mandriva.com/account/
  • qa.mandriva.com/
  • Google Doc et Google Calendar

Amazon

  • amazon.fr/gp/registry/registry.html?ie=UTF8&type=wishlist&id=24H9I568HV7E5

Arts

Programmation

  • afpy.org/Members/Cedric
  • bitbucket.org/cedricbonhomme/
  • code.google.com/u/kimble.mandel/
  • wikidot.com/user:info/cedric-b
  • freshmeat.net/users/cedricbonhomme

Photographie

  • zooomr.com/cedricbonhomme
  • flickr.com/cedricbonhomme
  • zest.zooomr.com/Cedric/
  • picasaweb.google.com/cedric.photos

Littérature

  • librarything.fr/profile/cedricbonhomme

Google

  • google.com/profiles/kimble.mandel
    • maps.google.fr/maps/user?uid=106973022319954455496
    • google.com/reader/shared/kimble.mandel
    • groups.google.com/groups/profile?enc_user=wilg5BcAAAA0l-547wLYjcrmsGL5xPkvHqZiDvCVswhrZ6TQxKj0ww
    • sites.google.com/site/pyminesweeper/

Wikis

  • fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Cedric_Bonhomme
  • commons.wikimedia.org/wiki/User:Cédric_Bonhomme
  • wiki.mandriva.com/fr/Utilisateur:4cd56e68bf0b3e7e65f47a22ede970e0

Réseautage social / Micro-blogage

Communication

  • identi.ca/cedricbonhomme

Partage

  • delicious.com/cedricbonhomme
  • lastfm.fr/user/cedricbonhomme

Professionnel

  • linkedin.com/in/cedricbonhomme

Non je n’ai pas oublié Windows Live et Facebook. Le prochain billet listera les sites ayant des informations à mon propos ou me citant. Sites ne me donnant pas directement le contrôle des informations. Ce qui ne me dérange pas forcément, il s’agit:

  • de données que j’ai rendu publiques (j’ai décidé que ça ne faisait pas partie de ma vie privée);
  • de contenu sous licence libre;
  • mes commentaires sur des blogs;
  • des blogs me citant.
  • etc.

Mais aussi des données que je contrôle plus difficilement et même erronées. Quand je dis ça, je sais déjà de quoi je parle évidemment.

P.S.: Le préfixe (protocole) des URL a été retiré pour des raisons esthétiques. Rien à voir avec la nouvelle mode débile du navigateur Google Chrome.

De temps en temps je vérifie les données me concernant sur le Web. Autant dire tout de suite qu’il y en a beaucoup. Ça peut faire peur mais pas tant que ça 😉 On va voir pourquoi…

Ainsi ce billet va énumérer de manière assez exhaustive les informations que j’éparpille sur la grande toile. La liste au fil du temps est devenue bien longue (et elle va encore grandir, quoique mon futur déménagement sera peut être une bonne opportunité pour la réduire).

Heureusement ce billet étant le premier de la série “Le Web et moi” liste les services/sites m’offrant un contrôle total des informations. “Total” à prendre avec des pincettes car je ne suis par exemple pas forcément responsable de la perte d’informations ou des changements de conditions d’utilisation d’un service.
Sites personnels

* cedric.bonhomme.free.fr
o cedric.bonhomme.free.fr/blog
o cedric.bonhomme.free.fr/wiki
o cedric.bonhomme.free.fr/photos
o cedric.bonhomme.free.fr/piwigo
o cedric.bonhomme.free.fr/gramps
o cedric.bonhomme.free.fr/programme-tv/

* cedricbonhomme.org/
o blog.cedricbonhomme.org/

* membres.multimania.fr/theprogrammetv/

Association(s) / FLOSS

* april.org/fr/trombinoscope.php?membre=cbonhomme

Web social / Web 2.0 (pas forcément collaboratif)
Informations non visibles publiquement

* ulteo.com/home/fr/connectme
* my.mandriva.com/account/
* qa.mandriva.com/

Amazon

* amazon.fr/gp/registry/registry.html?ie=UTF8&type=wishlist&id=24H9I568HV7E5

Arts
Programmation

* afpy.org/Members/Cedric
* bitbucket.org/cedricbonhomme/
* code.google.com/u/kimble.mandel/
* wikidot.com/user:info/cedric-b
* freshmeat.net/users/cedricbonhomme

Photographie

* zooomr.com/cedricbonhomme
* flickr.com/cedricbonhomme
* zest.zooomr.com/Cedric/

Littérature

* librarything.fr/profile/cedricbonhomme

Google

* google.com/profiles/kimble.mandel
o http://maps.google.fr/maps/user?uid=106973022319954455496
o google.com/reader/shared/kimble.mandel
o sites.google.com/site/pyminesweeper/

Wikis

* fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Cedric_Bonhomme
* commons.wikimedia.org/wiki/User:Cédric_Bonhomme
* wiki.mandriva.com/fr/Utilisateur:4cd56e68bf0b3e7e65f47a22ede970e0

Réseautage social / Micro-blogage
Communication

* identi.ca/cedricbonhomme

Partage

* delicious.com/cedricbonhomme
* lastfm.fr/user/cedricbonhomme

Professionnel

* linkedin.com/in/cedricbonhomme

Non je n’ai pas oublié Windows Live et Facebook. Le prochain billet listera les sites ayant des informations à mon propos ou me citant. Sites ne me donnant pas directement le contrôle des informations. Ce qui ne me dérange pas forcément, il s’agit:

* de données que j’ai rendu publique (j’ai décidé que ça ne faisait pas partie de ma vie privée);
* de contenu libre (réutilisable);
* mes commentaires sur des blogs;
* des blogs me citant.

Mais aussi des données que je contrôle plus difficilement et même erronées. Quand je dis ça, je sais déjà de quoi je parle évidemment.

P.S.: Le préfixe (protocole) des URL a été retiré pour des raisons esthétiques. Rien à voir avec la nouvelle mode débile du navigateur Google Chrome.

Categories
Python Technologie

pyAggr3g470r et IP-Link – Nouveautés

Bonjour gentils lecteurs!

Voilà, je me disais que ça fait presque longtemps que je n’ai pas parlé de pyAggr3g470r. Mais sachez que je n’abandonne pas mes petits projets aussi vite. Voilà donc quelles sont les principales nouveautés concernant pyAggr3g470r (introduites en partie avant ma sieste de ce matin dans le train):

  • possibilité de marquer un article en tant que favoris (cf petite icône en haut à gauche de la capture et [1, 2, 3]). En passant admirez comment en une seule ligne de code on a le nombre d’articles favoris avec une sortie HTML;
  • ajout d’un bouton Google Buzz. On peut donc maintenant partager un article via Google Buzz, del.icio.us, Digg, reddit, Scoopeo et Blogmarks;
  • notifications de nouveaux articles par e-mails pour les flux désirés (cf petite icône en haut à gauche de la capture);
  • diverses améliorations (la base est monitorée par défaut avec le module gamin, amélioration de la vitesse de chargement de la base dans l’objet transient, etc.);
  • évidemment il y a toujours la recherche, détection de langue et les statistiques sur les mots.

Avec l’apparition de ces nouvelles petites icônes l’interface paraît surtout moins laide.

Sinon du côté d’IP-Link vous pouvez dorénavant visualiser les relations entre différentes IP avec les connections (ports). Les images sont générées à l’aide de courbes de Béziers. Vous n’avez donc pas besoin d’installer Circos.

Categories
Linux Photographie Technologie

Programme de gestion de Photos

Principale question de cet article: Qu’utilisez vous comme programme de gestion de photos libre ?

Personnellement j’utilise digiKam que je trouve fantastique (comme de nombreux outils KDE). Il convient parfaitement à mes besoins depuis cinq années et je ne cherche pas de remplaçant. Rien à voir avec le problème de trouver un bon service Web social pour ces photos.

À travers cette galerie vous pourrez voir quelques unes des fonctionnalités que j’affectionne particulièrement, comme:

  • le géotagging et la recherche sur le globe utilisant Marble avec Open Street Map;
  • les étiquettes, super pour faire des recherches avancées;
  • toutes les options pour corriger les informations Exif, IPTC, etc. (pratique pour ajouter la licence, informations sur l’artiste…);
  • le calendrier;
  • la table lumineuse pour comparer les photos;
  • l’excellente intégration des plugins KIPI;
  • et d’autres.

Alors, quel est votre favori ? Et pourquoi ?