Categories
Programming

Une nouvelle façon de déployer pyAggr3g470r

Et c’est carrément génial! Il suffit tout simplement d’avoir un compte Heroku et de cliquer sur le bouton ci-dessous.

Deploy

Juste avant que pyAggr3g470r soit déployé vous aurez l’occasion de choisir une adresse ainsi que la région de votre instance (États-Unis ou Europe). La base de données ainsi que les variables d’environnement seront automatiquement configurées. Vous pourrez ensuite vous connecter avec l’identifiant root@pyAggr3g470r.localhost et le mot de passe password. Aucune extension payante ne sera utilisée.

Comment ça fonctionne? Simplement avec ce fichier.

3 replies on “Une nouvelle façon de déployer pyAggr3g470r”

Hello,

Ah, quelle bonne nouvelle, j’ai un compte Heroku mais n’ai rien déployé dessus depuis … et d’une pierre deux coups je peux enfin tester pyAggr3g470r et le déploiement sur Heroku.

Bonne nouvelle, tout marche bien et j’ai accès à mon instance avec le login et password que tu indiques.

D’abord, j’importe mon fichier OPML. Premier reproche, avec Maxthon (oui je sais, j’aime les navigateurs bizarres) la police est très grosse! Deuxième reproche, une fois le chargement effectué, le message flash en vert s’affiche bien en haut de la page en vert pour dire que tout va bien sauf que je ne l’ai pas vu car entre temps la page est revenue au niveau de l’import du fichier OPML donc on ne voit plus le message.

Ensuite, en revenant à l’accueil via le nom en haut à gauche, je retrouve tous mes flux RSS … classés dans l’ordre alphabétique sans retrouver la répartition en dossiers/catégories tels qu’ils étaient classés dans mon tinytiny-rss. Dans le fichier OPML, les flux sont pourtant regroupés dans des ( par exemple). En regardant de plus prèt, même les préférecens de tt-rss sont dans des … c’est peut être une structure spécifique à tt-rss.

Bref, le service me dit tout de même que tous mes articles sont lus … or je viens d’importer mon fichier donc je m’attends à voir une dizaine d’articles non lus par feeds.

Bon un petit “Articles>Fetch” résoud le problème et me voilà parti pour de longues minutes de téléchargement … en fait j’en suis à 35 minutes et je crois que je vais tenter un truc là car ça bouge plus.

Ah ah, si je vais dans “management” je vois que j’ai 82 feeds et 1523 articles non lus.

Maintenant les feeds sont classés par nombre d’articles non lus. OK. Et quand le clique sur le feed, je vois les articles non-lus. Si j’en lis qq uns et qu’ensuite j’affiche tous les articles, difficile de faire la distinction entre les lus et les non lus (à part l’icone qui est très loin du titre). Peut être du gras pour les non lus? Une autre couleur?

Quand je clique sur un article, je peux le lire, aller à l’article suivant ou au précédent, et quand je clique sur le titre, je vais à l’article original. Perso j’aurais plutôt ouvert le lien dans une autre fenêtre car on perd le lecteur de flux ainsi. Il faut revenir en arrière avec le navigateur pour le retrouver. De plus, si je veux revenir à la liste des articles pour un flux, il n’y a pas de lien ou de bouton retour, je dois revenir en arrière avec le navigateur et de ce fait, mes articles lus et non-lus ne sont pas mis à jour.

Bon voilà pour mes premiers essais et commentaires.

a+

Super!

En effet, pour le moment les catégories sont ignorées. En fait, je ne récupère même pas les noms de catégories lors de la lecture de l’OPML. Même si je peux lire un OPML avec un nombre théoriquement illimité de catégories imbriquées. Je garde uniquement les feuilles de la structure (les flux).
Je n’ai pas l’habitude d’utiliser ça. Je devrai le faire un de ces quatres. Tu penses que c’est important?
Ce qui me démotive c’est l’interface. C’est-à-dire le menu de gauche. Il faudrait un menu en arbre (surtout pas un jstree) ou une liste de listes, bref un truc du genre. Je voudrai faire quelque chose de pas trop moche et simple.
Surtout que je crois que si je veux respecter la norme, il n’y a pas vraiment de limite. On peut imbriquer autant de catégories/dossiers que l’on veut avant de trouver un flux. Donc tu peux imaginer le menu que ça pourrait donner…
En tout cas, lorsque j’implémenterai ceci, je limiterai à un seul niveau.

Comme tu as donc remarqué, après l’ajout d’un flux les articles de ce dernier flux sont automatiquement téléchargés. Ce n’est pas le cas lors de l’ajout via OPML. Seul les flux sont initialisés. Tu as donc bien fait de cliquer sur “Fetch”. C’est clair que ce n’est pas intuitif. Mais c’est pour éviter de déclencher un trop gros téléchargement, juste pour un compte (comme pyAggr3g470r est multi-utilisateurs…). Ça me permet aussi d’éviter ce genre de problème (un mec à lui seul avait explosé la limite en envoyant un énorme OPML sur pyAggr3g470r).
Mais bon, tu as raison, je pense que je vais déclencher un téléchargement juste après l’envoie d’un fichier OPML.

35 minutes c’est bizarre, surtout pour 82 flux. Certains peuvent prendre du temps à répondre, ça dépend un peu d’Heroku. De toute façon Heroku imposera un timeout, si une connexion est trop longue.
Mais en fait il ne doit rien se passer, le processus est transparant car détaché du processus Web.
Sur mon instance, avec environ 500 flux (pour environ 10 utilisateurs) il faut maximum 10 minutes. Et le processus et lancé toutes les heures via le scheduler d’Heroku.
En fait, tous les articles sont téléchargés et lorsque le téléchargement est terminé ils sont insérés dans la base de données. Avant c’était mieux, les articles étaient insérés en base de données au fur et à mesure (donc l’interface s’actualisait plus vite). Cependant avec le plan gratuit d’Heroku ça peut poser des problèmes d’accès concurrent à la base de données (il y a une limite de connexion simultanées). Et donc, je préfère récupérer les articles pour un compte et ensuite les insérer en base. Ensuite, je passe au compte utilisateur suivant, etc.

Perso, je n’utilise plus le bouton “Fetch”. Mais le scheduler de Heroku (cf mon ancien petit billet). Le scheduler de base est gratuit, mais il faut tout de même donner le numéro de ta CB pour l’activer. Donc les installations de pyAgg3r470r réalisées via le bouton d’auto-déploiement n’utilisent pas ce scheduler. Ainsi il faut cliquer sur “Fetch”…
En fait, j’ai même pensé à supprimer le bouton “Fetch”. Mais il faudrait obliger l’utilisation de ce scheduler…

Tu as raison, pour l’affichage de tous les articles (non lus + lus). Je vais mettre les non lus en gras. Il faut dire qu’ici aussi j’usite généralement la vue “Non lus”.

P.S.: la Tesla est géniale. J’étais littéralement scotché au siège. J’amais vu une telle accélération.

Comments are closed.